À PROPOS

AUX ORIGINES DU PROJET

Binôme de longue date aux profils complémentaires, Pierre Marnot et Simon Coute, deux jeunes entrepreneurs de la région Languedoc-Roussillon, s’intéressent dès 2012 à la question de la démoustication.

La génèse

C’est après la parution d’un article scientifique du Dr Poulin, consacré aux zones humides et à leur démoustication, qu’ils sont interpellés par l’impact catastrophique sur l’environnement des méthodes courantes de lutte anti moustique à grande échelle. L’arrivée du moustique tigre en France ne fait que confirmer leur préoccupation. C’est à ce moment qu’ils décident de développer une solution efficace contre le moustique et respectueuse de l’environnement.

Les essais

Depuis les premières constructions dans le garage du grand-père de Simon jusqu’aux premiers prototypes fonctionnels, de nombreux tests sont effectués et le modèle n’a cessé de s’améliorer. Le duo d’entrepreneurs présente alors le fruit de ses recherches au Centre de recherche de la Tour du Valape et au Parc Naturel Régional de Camargue qui, conscients des enjeux écologiques d’une telle solution, apportent leur soutien technique au projet. En 2014, un brevet est déposé et la société NoFly™ voit le jour.

La confirmation

En 2015, l'installation de 16 LED anti-moustique aux salins (zone protégée Natura 2000), en Camargue, vient alors confirmer l’efficacité de la solution à grande échelle. L'expérience démontre une chute de 88% de la nuisance !

Le début de la reconnaissance 

L'équipe NoFly™ présente la solution écologique de lutte contre le moustique à la COP 22 de Marrakech. Le concept finalisé pour le grand public prend vie sous la marque NoFly™.

Intégration à l’incubateur du ministère de l’environnement Green Tech Verte, distinctions World Efficiency, Med’Innovant, Territoria de bronze, talent INPI…

L'Ile de la Réunion et les villes de Marseille, Hyères, Toulouse s'équipent pour protéger les écoles, crèches et espaces publics